Repenser l’égalité femmes – hommes comme un levier de performance pour les organisations

 

TELECHARGEZ NOTRE DOSSIER COMPLET

Selon le dernier rapport du Forum économique mondial[1], l’égalité entre les sexes dans le monde ne sera pas atteinte avant 2186. C’est pourtant un des dix-sept objectifs de développement durable[2] fixés par l’ONU pour la période 2015 – 2030.

L’un des indicateurs définis pour cet objectif est la « proportion de femmes cadres dirigeants ». Sur ce point, le chemin à parcourir est encore long. Certes, en France, le taux d'activité des femmes de 15-64 ans a progressé de 3,2 points entre 2005 et 2015 (67,6%), quand celui des hommes est resté quasi-stable (75,5%). Pourtant, malgré cette progression, les femmes ne représentent que 13% des membres de directions en moyenne. D’après l’Observatoire des multinationales[3], 12 entreprises du CAC 40 ne comptent aucune femme au sein de leur plus haute instance de direction, et 9 en comptent moins de 10% parmi les plus hauts dirigeants. Sur les 57 PDG, DG et présidents du CA qui dirigent aujourd’hui les géants du CAC 40, on trouve seulement 2 femmes : Isabelle Kocher (Engie) et Sophie Bellon (Sodexo). A ce jour, aucune femme n’occupe la « fonction suprême » de Présidente Directrice Générale au sein d’une entreprise du CAC 40.

Par ailleurs, le travail à temps partiel est majoritairement féminin : il concerne 30% des femmes contre 8% des hommes. Or le temps partiel est « subi » et constitue une composante du sous-emploi.[4]

A ce tableau déjà sombre s’ajoute une réalité souvent tue, celle des violences faites aux femmes sur leur lieu de travail : une enquête récente[5] a constaté une augmentation importante des atteintes physiques et menaces aux femmes dans le cadre professionnel (+307% entre 2010 et 2015).

Les nombreux articles, études, enquêtes sur la place des femmes dans le monde professionnel prouvent que ce sujet, dans le contexte d’une actualité brûlante, prend de plus en plus d’ampleur. Face à des constats aussi alarmants, comment repenser aujourd’hui le rôle des femmes en entreprise et les politiques d’équité ?Les nouveaux enjeux ne créent-ils pas finalement de réelles opportunités à exploiter pour redonner aux femmes toute leur place et créer des environnements de travail plus inclusifs ? ...Lire la suite


[4] Source : Insee, « Tableaux de l’économie française », 2017 : https://www.insee.fr/fr/statistiques/2569336?sommaire=2587886  

[5] Source : Observatoire national de la délinquance et de la répression pénale, 2018.

© Great Place To Work® Institute. All Rights Reserved.
made with by CIC