Qualité de vie au travail : les Français peu satisfaits des réformes du gouvernement Macron

Un an après l’arrivée d’Emmanuel Macron au pouvoir, la dernière étude menée par Great Place To Work® France auprès 2 866 salariés démontre que, malgré un regain d’optimisme notable chez les Français, le nouveau président a eu un impact finalement peu significatif sur la qualité de vie au travail des salariés français, en dépit de la très forte attente sur ce sujet et de son engagement sur le sujet. Dans un contexte social tendu, les Français gardent donc un sentiment mitigé face aux pouvoirs publics, qui selon eux ne répondent pas à ces enjeux.

  

Un regain d’optimisme motivé par un contexte économique favorable et une reprise de l’emploi

Les Français, et plus précisément les jeunes, ont connu cette année un regain d’optimisme quant à leur place et leur évolution au sein de l’entreprise : respectivement 68 % et 74 % d’entre eux ont confiance en l’évolution de leur situation professionnelle. Par ailleurs, 69 % des Français et 71 % des jeunes sont optimistes sur l’évolution de leur entreprise.

 

Mais des doutes persistent quant aux évolutions de salaires des Français

Ces améliorations sont notamment dues au contexte économique favorable et à la reprise progressive de l’emploi. Si bien que 66 % des Français et 71 % des jeunes trouvent le contexte économique et le marché de l’emploi favorables sur leur secteur. Toutefois, ils se montrent plus sceptiques sur le contexte économique et le marché de l’emploi en France de manière générale : 52 % des Français seulement se disent confiants à ce sujet. Enfin, 52 % de la population française seulement est optimiste sur l’évolution de son niveau de rémunération, et 14 % est même très pessimiste.

 

Un bilan mitigé des 1 an d’investiture d’Emmanuel Macron

Ce regain de confiance n’est pas partagé par tout le monde, car l’étude Great Place To Work® démontre que seule une petite minorité de Français (47 %) estime que le climat lié à l’emploi est meilleur de manière générale depuis l’élection d’Emmanuel Macron à la Présidence de la République en mai dernier.

 

Des réformes sur l’emploi jugées insuffisantes et inefficaces sur la qualité de vie au travail

20 % des Français jugent que les réformes entreprises par le gouvernement ont eu un impact positif sur la qualité de vie au travail, et 27 % un impact négatif. Une grande majorité (53 %) estime que ces dernières n’ont pas eu d’impact, montrant ainsi que les réformes du gouvernement sont globalement jugées insuffisantes par les Français.

Par ailleurs, à la question « les pouvoirs publics prennent-ils suffisamment en main l’enjeu de la qualité de vie au travail ? », 75% répondent « non ».

Quels leviers des pouvoirs publics pour favoriser la qualité de vie au travail ? 

 Selon les Français, les leviers que devraient actionner les pouvoirs publics pour favoriser la qualité de vie au travail (plusieurs réponses possibles) sont :

  • Des actions incitatives (50 %)
  • Des sanctions financières (34%)
  • Le durcissement de la législation (40 %)
  • D’en faire une grande cause nationale (28 %)
  • Autre (2 %)

Téléchargez les résultats de l'enquête



© Great Place To Work® Institute. All Rights Reserved.
made with by CIC