Réglages des cookies
Paramétrez vos cookies pour naviguer sur ce site
Cookies essentiels
- Cookies de session
- Cookies de connection
Performance
Fonctionnels
- Google Maps
- YouTube
- Réseaux sociaux
Ciblage
- Facebook

Intergénérationnel : les organisations sont-elles prêtes à relever le défi ?

Lire notre dossier

Pour 97% des Français de plus de 18 ans[1], il est important de développer les liens entre les générations. L’ONU[2] estime même que « le dialogue entre générations est un élément crucial pour atteindre les objectifs de développement durable et une paix durable pour tous ». Jayathma Wickramanayake, envoyée du secrétaire général sur la jeunesse de l’ONU, déclarait ainsi en 2017 que « les populations vieillissantes doivent travailler avec des populations plus jeunes pour favoriser des relations et des partenariats intergénérationnels réussis et réciproques, qui seront au cœur de toute société bien intégrée ».

La gestion de l’intergénérationnel est donc un véritable enjeu sociétal, qui se reflète au sein des organisations – même s’il en dépasse largement le cadre, comme le prouve la réforme des retraites en France, qui cristallise de nombreuses attentes et inquiétudes. Selon l’observatoire du management intergénérationnel (OMIG), faire travailler 4 générations dans l’entreprise reste un des défis majeurs du XXIe siècle.

En effet, depuis leur arrivée sur le marché de l’emploi, les millenials ont fait couler beaucoup d’encre. Aujourd’hui âgés de 23 à 38 ans, ils représenteront 50 % de la population active de la planète d’ici 2020[3]. Pour certains, ils seraient une génération narcissique, ultra-connectée et en quête de sens ; difficiles à manager, ils bousculeraient les codes traditionnels, à l’inverse des plus seniors, souvent dépeints comme en retard sur les nouvelles technologies et agrippés à un système dépassé.

Le biais du « jeunisme » est à double tranchant mais, qu’on les encense ou qu’on les critique, les générations Y et Z ne laissent personne indifférent et font émerger de nombreuses questions sur le management d’équipes multigénérationnelles : comment intégrer les nouvelles générations ? Faut-il, et si ou comment répondre à leurs attentes ? Comment valoriser les compétences et l’expérience des seniors tout en les gardant motivés ? En bref, le prisme générationnel permet-il de mieux connaître ses collaborateurs pour faire en sorte que chacun donne le meilleur de lui-même ?

(...)

La suite dans notre dossier thématique

L'analyse de Jullien Brezun, directeur général de Great Place To Work France 



© Great Place To Work® Institute. All Rights Reserved.
made with by CIC