Votre entreprise sera-t-elle au palmarès ? Nommez-la !
Accueil Publications & événements Blogs et actualité Retour d'investissement sur les avantages : Le centre de soins de santé chez SAS

Retour d'investissement sur les avantages : Le centre de soins de santé chez SAS

Marcus_Erb_SFParmi toutes les questions qu’on me pose à propos des entreprises où il fait bon travailler, une en particulier revient souvent, à savoir pourquoi elles le font et qu’est-ce que ça leur apporte. Les entreprises où il fait bon travailler ont donné mille et une raisons : plus de candidats à l’emploi, turnover moins important, et de meilleurs résultats financiers, pour n’en citer que quelques-unes. Pourtant, un exemple récent a vraiment attiré mon attention.

C’est l’histoire du centre de soins de santé mis en place chez SAS, une société spécialisée en informatique décisionnelle classée numéro 1 dans le palmarès 2011 des meilleures entreprises aux États-Unis. Son centre HCC (Health Care Center) est un centre sur place qui propose aux employés et à leur famille des services de soins de santé complets, de qualité, économiques et innovants.  Quatre-vingt-dix pour cent des employés de SAS ont recours aux services HCC (en 2009, le centre a assuré quelques 20 943 consultations). Les coûts indirects pour la prestation d’un tel service aux employées s’élèvent à 4,4 millions USD.

Quel avantage y a-t-il à dépenser plus de 4,4 millions USD à ce seul programme pour les employés ? D’après la société, ils ont épargné plus de 6 millions USD. Autrement dit, pour chaque dollar investi dans le HCC, SAS a économisé 1,55 USD en régime de santé et en temps de travail.

Plus précisément, SAS estime qu’ils ont économisé 3 179 571 USD sur leur plan santé. Par ailleurs, la société a économisé plus de 53 000 heures de travail des employés en installant le HCC sur le campus, soit presque 3 millions USD.

Le HCC bénéficie d’un autre retour appréciable, à savoir son impact sur le très faible turnover de SAS (2 % en 2009 par rapport à la norme de 22 % dans le secteur). Cette différence se traduit par une économie approximative de plus de 100 millions USD par an pour les frais de turnover.

Alors oui, les avantages ont un coût, et c’est logique de se demander s’ils en valent la peine. Toutefois, les entreprises se sont-elles aperçues du coût qui serait engendré si elles ne les offraient pas ?

Marcus Erb est partenaire principal expert en recherche et conseiller en chef de l’Institut Great Place to Work®. Il est l’auteur d’une colonne mensuelle consacrée à la création de lieux où il fait bon travailler, qui s’adresse aux PME dans le magazine Entrepreneur.

 

Comments (0)


      • >:o
      • :-[
      • :'(
      • :-(
      • :-D
      • :-*
      • :-)
      • :P
      • :\
      • 8-)
      • ;-)

    •  
     

    Vous êtes encouragé à commenter sur cet article ! Veuillez utiliser cet espace public de façon respectueuse et en conformité avec notre Code de conduite de l'utilisateur.